Le Belo Monte sous pression économique

 

vue aérienne2Arrêtés puis relancés cet été, les travaux du troisième plus gros barrage hydroélectrique au monde impliquent de tels investissements que le gouvernement brésilien les soutient contre sa propre Constitution.

Paru dans l’Humanité du 7 septembre 2013

Lire l’article

P1120347

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s